Discrimination positive

La célèbre école Sciences Po réserve depuis quelques années un certain nombre de places à des élèves issus de ZEP car le concours classique d’entrée ne leur permet pas d’avoir accès à cette école. Cette pratique est appellé discrimination positive. Outre le côté très malsain de cette expression, ce qui me dérange c’est que de l’aveu même des dirigeants de Sciences Po, ces élèves réussissent aussi bien que les autres. Une question se pose alors : s’ils sont à même de suivre aussi bien que ceux qui sont admissibles par le concours classique, pourquoi doivent-ils passer un concours séparé ?

Au lieu de faire une discrimination soit-disant positive, ce qui ne retire rien à son côté discriminatoire et stigmatisant soit dit en passant, pourquoi ne pas changer un concours viblement mal conçu ?

A moins bien sûr que ces 2 concours soit destinés à ménager la susceptibilité des élites qui refuseraient de voir des prolétaires concourir avec leur progéniture…

Ce contenu a été publié dans Humeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Discrimination positive

Les commentaires sont fermés.