bleedthrough

Le numéro de décembre du magazine Alternative Press contient un article à propos du nouvel album de Nine Inch Nails, bleedthrough. Celui-ci mettra un terme à l’attente du successeur de l’excellent The Fragile paru en 1999 tout de même.

A la décharge de Trent Reznor on pourra mentionner une tournée mondiale triomphale mais à rallonge, un DVD live, un album live contenant dans sa version limitée un disque d’inédits, ce qui suffit à expliquer l’essentiel du retard qu’a pris cet album tant attendu.

Seuls 3 titres de chansons ont filtrés pour le moment : The Line Begins To Blur, Everyday Is Exactly The Same et My Dead Friend.

Au niveau de la production, les noms de Atticus Ross, Jerome Dillon (batteur de NIN depuis le dernier album), Leo Herrera, Rich Costey et Rick Rubin (producteur très connu pour ses collaborations avec Beastie Boys, Red Hot Chili Pepers, System Of A Down, Slayer et bien sûr Nine Inch Nails) ont été cités par Trent Reznor.

Le leader de Nine Inch Nails a par ailleurs déclaré Je déteste le son parfait de Pro Tool et quand tout est « nickel ». Cet album n’est absolument pas « nickel ». Il faut donc s’attendre comme toujours à se prendre une claque au niveau de la production et de son inventivité.

Une tournée mondiale est prévue suite à la sortie de l’album. J’espère avoir enfin l’occasion de les voir sur scène pour fêter une décennie d’écoute attentive et jouissive.

Pour la petite histoire c’est en découvrant la tonne d’informations concernant Nine Inch Nails disponible sur Internet que je me suis interessé à la toile courant 1996 avant de monter mon premier site, nommé La Beaute Du Bruit, en novembre de cette même année. Celui-ci était bien évidemment consacré à ce groupe. Et c’est en découvrant Internet que mon intérêt pour l’informatique s’est transformé en passion puis en métier. On mesure donc bien l’influence de ce groupe, aussi involontaire soit-elle, sur ma vie.

Ce contenu a été publié dans Musique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à bleedthrough

Les commentaires sont fermés.