A quand les journées de 48h ?

Suis-je le seul à trouver les journées beaucoup trop courtes ?

Comment voulez vous faire tenir en seulement 24 petites heures :

  • Une activité professionnelle
  • Une relation amoureuse
  • Une vie associative
  • Une vie amicale et sociale
  • Des projets personnels
  • La tenue d’un appartement
  • Une veille technologique
  • La tenue d’un blog

Depuis quelques semaines, je suis débordé. Je dors trop peu et pourtant je suis en retard sur mon travail au boulot et sur le développement que je fais pour mon association. J’ai dû mettre de côté mes projets de développement personnels. Je néglige mes amis et même un peu ma douce. Bref je suis à fond depuis un petit moment et pourtant il n’y a pas grand chose qui avance réellement.

Peut être que je me disperse trop. J’ai déjà nettement réduit mes engagements et mes projets de développement ces derniers mois mais cela n’est peut être pas encore suffisant.

Je manque sans doute aussi d’efficacité. je cherche peut être trop la perfection et comme le mieux est souvent l’ennemi du bien, je m’embourbe dans des problèmes qui devraient rester secondaires. Là encore je suis conscient de ça et j’essaie de m’améliorer sur ce point.

J’ai peut être également trop d’amis … non je plaisante sur ce point. J’ai la chance d’être entouré de gens incroyablement intéressants sur le plan amical et humain. Ce n’est pas parce que j’ai trop peu de temps à vous consacrer que je ne pense pas à vous, sachez le.

Enfin tout cela pour dire que l’homme politique qui promettra des journées de 48h aura ma voix !

Ce contenu a été publié dans Humeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à A quand les journées de 48h ?

  1. W!ll dit :

    Pas mieux… 🙁

  2. Yogi dit :

    Le caf?, ou le chomage, voire les deux 🙂

  3. Nico dit :

    Je suis dans le m?me cas 😉

  4. Le ferrailleur dit :

    Moi je fous rien depuis 18ans…
    Aujourd’hui je m’interesse a nucleus…Ptet demain je shoote le pc par la fenetre et je passe a la culture de velos sous serres…

Les commentaires sont fermés.