Voir Lofo ça l’fera

La soirée de vendredi dernier s’annoncait exaltante avec le concert de Lofofora au Splendid de Lille. Encore une fois je ne saurais dire tout le bien que je pense de cette salle en termes de taille, d’aménagement, d’ambiance, de programmation et d’acoustique. Un petit bémol tout de même. Cela fait plusieurs fois que pendant le concert le son de la salle diminue très fortement voire se coupe, ne laissant que les retours du groupes pour tout son. Cela n’a jamais duré longtemps mais c’est assez gênant quand cela survient au beau milieu d’un morceau.

Ce concert était couplé à un festival rock. Nous avons donc eu le droit à 2 groupes locaux avant la première partie et Lofofora.

Ace Out

Le groupe Lillois Ace Out, qui c’est déjà fait remarqué sur la fameuse Split tape #1, contenant la fine fleur métal Lilloise. Personnellement je n’accroche que très modérément à leur musique, préférant nettement Klang par exemple. Cependant il faut reconnaitre qu’ils savent tenir une scène et que les compositions sont plutôt correctes à défaut d’être originales.

Unswabbed

Le succès local de ce groupe est un mystère pour moi. Je vous avouerais que pour les avoir vu jouer en répétition dans une édition du 6 minutes Lille, j’avais un a priori assez négatif. Celui-ci s’est globalement confirmé même si comme toujours j’apprécie plus un groupe en live que sur disque. Je ne vais pas m’étendre sur les raisons qui me font ne pas apprécier leur musique mais disons que je ne vois pas ni grande originalité ni talent particulier d’interprétation ou d’écriture. Je sais qu’il est aisé de critiquer mais je vous rappelle que je n’exprime ici qu’une opinion toute personnelle, libre à chacun de les apprécier s’il le souhaite. Enfin apparemment je n’étais pas le seul dans ce cas car le bar était encore plus bondé pendant leur prestation qu’à l’entracte précédent.

Pustule l’Ardéchois

Alors j’ai un message personnel à adresser à Pustule : « dis, je pourrais aller à un concert sans que tu fasses la première partie ? ». C’est fou mais ça fait 3 concert d’affilé avec Pustule en première partie. Il semble omniprésent. A ce rythme là on le verra au stade de France en première partie de Johnny Halliday dans pas longtemps. Pas de surprise au niveau de sa prestation car elle était globalement identique aux 2 premières et comme les fois précédentes, le public a vraiment accroché. Le côté trublion engagé qui assène des messages forts sous une grosse couche d’auto-dérision me plait particulièrement.

Lofofora

Cela fait trois fois que je les vois en concert mais cette fois-ci était quelque peu spéciale car je n’avais pas encore vu le nouveau batteur et le nouveau guitariste sur scène. Je les avais cependant entendus sur le dernier album et lors du concert qu’ils ont donné aux Eurockéennes de Belfort en 2002 et qui a été diffusé sur une radio. Si l’album était excellent, il faut avouer que le concert était très décevant. La voix de Reuno était loin d’être à son top et on sentait bien que les nouveaux musiciens cherchaient encore leurs marques. Ce qui se traduisait par un certains nombre de pains et d’approximations. Ne voyez pas dans mes propos une critiques acide. Tout cela est normal. On n’assimile pas un répertoire entier en si peu de temps. Il faut que les choses se mettent en place petit à petit.

Et il se trouve que ça y est, elles le sont ! Reuno et sa voix incroyable n’étaient pas tout à fait aussi impressionants que la dernière fois au Havre mais il reste tout de même très loin devant l’immense majorité des autres chanteurs du genre. Phil, le bassiste, toujours très posé, a assuré comme à son habitude. Sans fioriture mais avec efficacité. Quant aux petits nouveaux, Daniel (ex Noxious Enjoyment) à la guitare m’a beaucoup plu tandis que Pierre (ex Artsconic) à la batterie m’a un peu déçu il faut bien le dire. Daniel a un style assez différent de celui de Farid mais cela colle tout aussi bien avec l’esprit de Lofofora. Pour ce qui est de Pierre, il joue bien c’est clair mais j’aurais aimé qu’il prenne un peu plus de place au sein de l’ensemble. Enfin c’est sans doute mon côté batteur qui me pousse à penser ça et puis il faut avouer qu’Edgar était tout aussi discret que lui si ce n’est plus.

Pour les anecdotes, on notera l’arrivée par les airs d’un énorme pétard sur la scène qui sera très apprécié par les membres du groupe ainsi que la reprise en Français du fameux Anarchy in the UK des Sex Pistols avec Pustule qui accompagne Reuno au chant.

Séquence promotionnelle

Je vais profité de ce billet pour dire tout le bien que je pense des membres de ce groupe mais au niveau humain et non pas musical. Entendons nous bien je suis un gros gros fan depuis le premier album. (Je possède même le mini album sorti avant celui-ci qui est une pièce plutôt rare) Mais Lofofora a une autre dimension. Si vous avez déjà lu les textes vous savez à quel point ils sont justes, parfois durs mais toujours honnêtes et humains. Loin du discours rebel formaté et sans profondeur de pas mal de groupes, Lofofora tente de faire réfléchir son auditoire sur des sujets importants et surtout applique sa bonne parole. Vous voulez des exemples ?

La première fois que je les ai vu en concert, c’était au Havre en février 97 dans une salle des fêtes. Comme à chaque concert hardcore, les punks locaux s’étaient donné rendez-vous pour s’amuser. Jusque là rien de gênant pour moi qui ai une sympathie certaine pour les punks, particulièrement ceux du Havre que j’ai cotoyé à une certaine époque. Seulement, et là encore c’est une particuliarité de ce groupe, il y avait des jeunes et des familles. Bien sûr pas comme à Disneyland un dimanche après-midi de juillet mais il y avait quelques parents avec de jeunes adolescents. Tout le monde s’amusait dans un esprit bon enfant quand un punk connu pour son alcoolisme et sa violence commenca à faire dégénérer le pogo. Ni une ni deux, Reuno a stoppé le concert et est allé chopper au col le type qui faisait 2 bonnes têtes de plus que lui. (Il faut avouer que ce n’est pas trop dur). Ca a peut être l’air idiot expliqué comme ça mais ça m’a marqué.

Farouchement opposé aux valeurs du capitalisme sauvage, le groupe a monté Sriracha Sauce il y a 10 ans et en profite pour aider des groupes tout aussi révendicatifs mais moins connu comme Oneyed Jack et Black Bomb Ä. Dans la même optique ils pratiquent une politique tarifaire très raisonnable tant sur les billets de concert que produits de merchandising. J’ai, par exemple, un sweat-shirt de très bonne qualité de la tournée Dur comme fer que j’avais payé dans 30 €. Ce prix est loin d’être excessif quand on voit ce que se permettent de demander d’autres groupes pour des articles de qualité bien inférieure.

Niveau actualité, je vous signale que le groupe va prochainement rééditer le premier maxi, le premier album ainsi que le live Double. Dans le même temps sortira un DVD live ainsi que le CD correspondant à ce live mais avec un titre et 4 remixes supplémentaires.

Tout cela pour vous dire que j’adore ce groupe que ce soit sur disque ou sur scène et que je vous encourage fortement à les découvrir si ce n’est déjà fait. Enfin mesdemoiselles, n’hésitez pas à aller les voir sur scène car vous ne serez pas seules. J’ai été impressionné par le nombre de représentantes du beau sexe présente à ce concert et plus particulièrement dans la fosse.

Ce contenu a été publié dans Musique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Voir Lofo ça l’fera

  1. W!ll dit :

    C’est beau ce que tu dis…Je trouve le dernier album vraiment sortie de deux trois titres tr?s moyen.

    Normal qu’il y ai autant de nanas, ils sont pass? ? Top of the Pop sur la 2, maintenant c’est des star ;).

  2. w!ll dit :

    sorry pour le double post ?a d?conne le net ? mon taff.

  3. JMF dit :

    Il est vrai que la fin du nouvel album est parfois moins interessant mais globalement je le trouve excellent. 🙂

  4. YoGi dit :

    Curiosit?, t’as pass? combien de temps ? y r?fl?chir ? ce titre ? 🙂

  5. JMF dit :

    En fait tr?s peu de temps parce que c’est un clin d’oeil au morceau "PMGBO" de l’album "Dur comme fer".

    Sur ce morceau pas mal de groupes amis de Lofofora viennent faire un couplet et l’un d’eux (Mouss de Mass Hysteria si mes souvenirs sont exacts) dit "pour Lofo on l’fera". 🙂

  6. Piou2fois dit :

    Bonsoir
    J’y ?tais aussi ? ce concert, et meme si j’ai loup? Ace Out que j’avais d?j? vu ? Saint pol sur Ternoise dans le Pas de Calais ou je les ai trouv? bon (achetez leur cd c’est plutot sympa), j’ai pu profiter de Unswabbed
    Un peu d?c?vant car tr?s r?p?titif mais le son tr?s, ca ressemble grave ? Taproot (ou le contraire qui sait hihi)
    Pustule trop fun, dommage pour le son mal r?gl? et le public peu motiv? mais bon Pustule il est g?nial
    Pour lofofora c’?tait le pied, le bonheur et plus si affinit?
    J’ai bien aim? le "au secours ma corde de guitare est cass?, je joue comme un fou, viens la couper avec une tenaille"
    Pour les paroles de lofofora, je dirais que c’est plutot des textes
    Franchement Hamnes History ca m?riterait d’?tre ?tudi? en classe d’histoire au lyc?e
    Et tous les textes ont un but pr?cis, et c’est vraiment un pur bonheur de les ?couter encore et encore
    Si tu vois d’autres concert sur lille dans le meme genre, parles en dans ton blog stp, je suis sur Lomme depuis peu et je connais pas encore bien les sorties ? faire dans le coin en terme de bonheur musical

  7. pustule ! dit :

    r?ponse : d?sol? d’avoir d? te faire subir ma pr?sence sur les concerts mais tout ?a c’est enti?rement la faute des LOFOFORA qui m’ont OBLIGE ? venir avec eux sur toute la tourn?e ! promis je ferais pire la prochaine fois
    amiti?s !
    pustule

  8. JMF dit :

    J’esp?re que tu ne t’es pas m?pris sur mon propos Pustule. 🙂

    J’ai beaucoup aim? tes prestations comme en t?moignent mes billets sur les concerts de Marcel ? Roubaix. (http://www.dyingculture.net/blog... et http://www.dyingculture.net/blog...

    Cela m’a simplement amus? de te retrouv? en premi?re partie ? 3 concerts de suite. 😀

Les commentaires sont fermés.