La perfection stylistique

Cela fait un moment que j’ai pris conscience de mes lacunes d’écriture et des lourdeurs de mon style. Mes lecteurs semblent indulgents mais en bon perfectionniste, je voudrais vraiment faire évoluer ma manière d’écrire.

A ce propos, Jeremy Zawodny énumère quelques principes édictés par George Orwell :

  1. N’utilisez jamais une métaphore ou une figure de style que vous avez l’habitude de lire
  2. N’utilisez jamais un mot long là où un mot court suffit
  3. S’il est possible de supprimer un mot, supprimez le
  4. N’utilisez jamais le passif quand vous pouvez utiliser l’actif
  5. N’utilisez jamais une expression étrangère, un mot scientifique ou un terme de jargon si vous pouvez trouver un équivalent dans le langage courant
  6. Brisez ces règles plutôt que d’écrire quelque chose de barbare

Ces règles me font furieusement penser à cette phrase d’Antoine de Saint-Exupéry : La perfection est atteinte non quand il ne reste rien à ajouter, mais quand il ne reste rien à enlever.

Pour quelqu’un comme moi qui suis adepte des lourdeurs stylistiques et des phrases à rallonge, cela ne va pas forcément être facile mais je vais essayer de m’y mettre.

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

14 réponses à La perfection stylistique

Les commentaires sont fermés.