Le monde étrange des ophtalmologistes

Depuis quelques mois, je trouve que ma vue baisse. J’ai les yeux qui pleurent tout le temps, bref il est temps d’aller voir un ophtalmologiste. Comme je n’y suis pas allé depuis que je vis sur Lille, c’est l’occasion d’en trouver un nouveau.

Je consulte donc les Pages Jaunes et j’en trouve un dans la rue de mon travail. Voilà qui est parfait. Je l’appelle et je tombe sur son répondeur :

Le cabinet est ouvert de 14h à 19h du lundi au jeudi. Ne laissez pas de message. Biiiiiip.

L’amabilité du message m’ayant refroidi, j’en appelle un autre. Répondeur également :

Le cabinet est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h. Biiiip.

Pas découragé, j’appelle un troisième cabinet où cette fois on décroche :

moi : Bonjour, je souhaiterais savoir à quelle date je pourrais avoir un rendez-vous.
secrétaire: Il faut rappeller à partir du 15 janvier monsieur. Vous aurez un rendez-vous en avril.
moi : Je ne peux pas prendre ce rendez-vous maintenant ???
secrétaire: Non monsieur, il faut rappeller à partir du 15 janvier.
moi : Mais si vous ne me donnez pas de rendez-vous maintenant, comment pouvez vous m’affirmer que j’en aurais un pour avril ?
secrétaire: Parce que c’est comme cela que l’on fonctionne depuis 2 ans monsieur.
moi : euh … merci, au revoir.

J’ai finalement réussi à obtenir un rendez-vous mais je reste perplexe devant les horaires d’ouverture de certains cabinets. Les durées d’attente pour obtenir un rendez-vous sont énormes (sur les cabinets que j’ai contacté cela allait de 4 à 9 mois avec une moyenne de 6 ou 7 mois) et pourtant certains semblent travailler à peine à mi-temps.

Ce contenu a été publié dans Nimportenawak. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Le monde étrange des ophtalmologistes

Les commentaires sont fermés.