Gérer différentes configurations réseau

Il y a quelques temps, j’avais exprimé quelques réserves sur Mac OS X, ce qui n’avait pas manqué de me valoir des critiques incendiaires. Les plus ouverts d’esprit avaient bien noté que je ne rejetais pas en bloc Mac OS X. Pour preuve, depuis que j’ai goûté à la gestion de la configuration réseau sur cet OS, je trouve son équivalent sous Windows des plus simplistes.

Le problème se fait surtout sentir avec un portable. Par définition, il vous suit partout et bien entendu la configuration réseau n’est jamais la même entre le bureau, chez vous et vos multiples clients. Pour peu que vous soyez en IP fixe et non en DHCP, ça devient l’enfer. Sur Mac OS X, on ne gère pas une mais des configurations réseau. L’idée est toute simple mais géniale à utiliser. Vous configurez votre IP, votre passerelle, vos DNS etc., vous sauvegardez ça dans un profil et ensuite vous n’avez qu’à sélectionner ce profil, attendre quelques instant et vous êtes opérationnel. Il faut avouer que c’est un bonheur à utiliser quand on change fréquemment de lieu.

Maintenant que je travaille à nouveau sous Windows XP, cette fonctionnalité me manquait. Oui, j’utilise le passé car on m’a signalé (merci Alex) un Freeware qui reproduit ce comportement sous l’OS de Microsoft. Il s’agit de Net Profiles. Il est très simple à utiliser et remplit parfaitement son office pour les besoins courants.

Ce contenu a été publié dans Boîte à outils. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Gérer différentes configurations réseau

  1. renaud dit :

    Il existe m?me une alternative libre ? ce soft, certes de pi?tre qualit? (puisque j’en suis l’auteur), mais qui ? le m?rite de fonctionner aussi sous winwin 2000.

    J’ai cependant une question : est-ce que cette machine sous XP est en plus de ton Mac ou est-ce que tu l’as remplac? ?

  2. JMF dit :

    renaud> Tu devrais indiquer le nom de ton programme et o? on peut se le procurer. 🙂

    La machine XP est effectivement en plus du Mac. A la base, on m’a pass? un PC pour tester les sites sous IE mais devant l’inad?quation entre mes besoins et l’offre logicielle sous Mac OS X (Cf. http://www.dyingculture.net/blog... le PC est devenu ma machine principale.

  3. Alyvest dit :

    Quel dommage d’entendre qu’un Pc devient machine principale, rempla?ant de ce fait un mac … moi je travaille sur Mac depuis peu et j’avoue ?tre fascin? par tant de simplicit?, sauf les matins o? il a du mal ? d?marrer 😉

  4. JMF dit :

    Pour mieux comprendre le commentaire (tr?s ironique) d’Alyvest, il faut savoir qu’il s’agit du fameux Alex que je remercie dans le billet qui n’est autre que mon coll?gue. 🙂

  5. Alyvest dit :

    je suis d?masqu?… 🙂

  6. Fangorn dit :

    Je suis utilisateur et fan de GNU/Linux depuis 2000, je travaille depuis 1 an et demi sur Mac pour developper en Java, et je n’arrive toujours pas ? m’y faire, c’est une vraie torture.
    Eclipse met 4 minutes ? se lancer, parfois, il ne se lance pas, il laisse juste le splashscreen.

    Xcode a au moins 8 ans de retard sur le plus ordinaire des environnements de d?veloppement, et que dire d’Interface Builder, et bien il quitte tr?s souvent "inopin?ment", et Steve Jobs de d?clarer que MS doive passer sous la barre de 50% des parts de march?s, il devrait sortir un DVD avec ses sketchs.

    Le plus ringard reste la disposition du clavier, ils ont invers? la disposition de toutes les touches, si bien que quand on rentre chez soi, on tappe n’importe quoi sur son clavier PC, Mac est le seul ? avoir agit ainsi, sur la plupart des autres machines que j’ai pu test?es (SGI Octane, station HP, Sun Blade), le clavier est ? peu pr?s normal.

    Pour revenir au sujet de ce billet, les r?seaux des entreprises sont tous ?quip?s en serveur dhcp et vlans, et l?, le syst?me se configure tout seul f?t-il GNU/Linux, Windows ou MacOS, et quand bien m?me il n’y aurait pas de serveur dhcp, des outils de gestion de profils r?seau existent sur tous les systemes, dans tous les cas ifconfig/ipconfig ne sont pas si compliqu?es comme commandes 🙂

    ps : Y’a quand m?me un dernier truc sur lequel je veux r?agir, il ne faut pas considerer MacOSX comme la continuit? de MacOS jusqu’? 9, ils n’ont pas ?t? capables d’impl?menter une couche de compatibilit? native entre les anciennes applis et le noyau Darwin, au lieu de ?a on a droit ? l’?mulateur Classic tout moche.
    En gros, MacOSX c’est un noyau BSD 3.0 habill? d’un UI achet? ? Next et non d?buggu?.
    Apple sait plus fabriquer des baladeurs mp3 et vendre des morceaux de musique.

    Je ne vous raconterai pas comment ils ont r?ussi ? flinguer ce qui aurait d? ?tre la r?volution en mati?re de serveurs d’applications Java/Obj C avec 15 ans d’avance sur Weblogic et autre WSAD.

Les commentaires sont fermés.