Le crédit à bricoles

Cela fait 2 ans que j’ai emmenagé dans mon appartement. Depuis le début je paie mon loyer par chèque. Seulement c’est contraignant et j’ai donc décidé de payer par virement bancaire à partir de ce mois-ci. Ma banque, le Crédit Agricole, met à ma disposition, moyennant finances bien entendu, un service en ligne qui me permet de consulter mes comptes et de faire quelques opérations bancaires courantes dont les virements. Premier problème, il faut déjà avoir fait un virement au destinataire pour passer par ce biais. Un message indique que pour un nouveau destinataire il faut appeller un numéro.

Docile, en même temps je n’ai pas trop le choix, j’appelle la charmante télé-opératrice au-dit numéro. Elle m’apprend que pour passer par elle, il faut que je lui envoie un fax signé. Le seul petit souci c’est que je n’ai pas de fax, même au travail. La solution est d’appeller mon agence qui, elle, pourra faire ce virement par téléphone.

J’appelle donc mon agence, après quelques instants d’attente j’ai une voix douce qui m’indique que tous les conseillers sont occupés et qu’il faut que j’appelle le numéro qui vient de m’envoyer chez eux ! Finalement il m’aura fallu cinq appels pour arriver à joindre une conseillière qui a pu me faire le virement pour ce mois-ci. Eh oui, pour pouvoir le faire moi même les prochaines fois, il me faut encore lui envoyer une lettre. Il n’y a pas à dire, l’administration en ligne de son compte, ça simplifie la vie !

Ce contenu a été publié dans Humeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Le crédit à bricoles

Les commentaires sont fermés.