Habemus ras-le-bolum

Après nous avoir passablement lobotomisés avec la mort du souverain poussif Jean-Paul II, voilà que nos chers médias se posent la question à la mode : le cardinal Ratzinger, Benoit XVI de son nom d’artiste, est-il conservateur ?

Implicitement cela sous-entend que Jean-Paul II ne l’était pas. Or, si on y regarde de plus près, le cardinal Ratzinger était un compagnon proche et fidèle de feu Jean-Paul II. Il s’oppose pêle-mêle à l’ordination de femmes prêtres, au mariage des prêtres, à la contraception, à l’avortement et condamne l’homosexualité.

A l’énoncé de ses positions tranchées et retrogrades (voire criminelles dans le cas du refus de la contraception dans un continent comme l’Afrique), il est clair que Benoit XVI est un pape conservateur mais en quoi cette ligne est-elle différente de celle de Jean-Paul II ? Ne prônait-il pas ces même principes ? Il faudrait voir à ne pas le laver de tous ses pêchés simplement parce qu’il est mort.

Enfin, pour terminer voici un extrait de la page d’accueil de Yahoo, qui montre à quel point l’Eglise est loin des préoccupations des hommes ou bien à quel point l’Homme est contradictoire, selon le point de vue.

Ce contenu a été publié dans Humeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

21 réponses à Habemus ras-le-bolum

Les commentaires sont fermés.