Le roi de l’embrouille

Après avoir passé des semaines à dire aux Français « surtout ne confondez pas politique intérieure et référendum sur la constitution » et autre « il ne faut pas voter non parce que vous en voulez à Raffarin, ce n’est pas le lieu pour cela », voilà qu’au lendemain d’une franche victoire du non, notre cher président de la République s’empresse de limoger son premier ministre.

Comment ensuite, faire comprendre aux gens que tout cela ne doit pas être confondu si lui-même mélange tout ?

Ce contenu a été publié dans Humeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Le roi de l’embrouille

  1. Edmond dit :

    Je suis dans la m?me situation, j’ai pr?ch? le oui ? tout va en argumentant face ? des : "J’vais voter non je ne comprends rien" ou bien "Faut arr?ter les d?localisations ! j’va voter non !"…tout ?a pour pas grand chose.
    Ah ! Si j’ai convaincu une bonne partie de mon entourage et de mon bureau. Pi?tre victoire en somme…

  2. Titus dit :

    Je suis heureux de voir que je ne suis pas le seul ? penser qu’il y a un grave probl?me politique en France, c’est rassurant !

  3. Romain dit :

    Tout ? fait d’accord avec toi.

Les commentaires sont fermés.