Bis repetita papal

Le nouveau pape n’aura pas attendu longtemps pour prouver qu’il suit les traces de son prédécesseur. Il prouve encore une fois que l’Eglise est complètement à côté des réalités de notre temps et de la nature humaine.

Pour ma part, je considère que tenir de tels propos vu le contexte actuel en Afrique est criminel. Plutôt qu’un procès en béatification, c’est un procès pour crime contre l’Humanité qu’il aurait fallu faire à Jean-Paul II.

Note : Cela fait des dizaines de fois que je veux écrire un tel billet. Jusqu’à présent, je m’étais auto-censuré pour ne pas choquer certains croyants ou peut-être par facilité, pour ne pas subir la vindicte, souvent violente, des défenseurs du dogmatisme chrétien. Les paroles récentes de Benoit XVI sont la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Libre à chacun d’y réagir mais avec mesure sinon vos commentaires seront impitoyablement supprimés.

Ce contenu a été publié dans Humeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.