Roman et approximations

C’est fou comme l’informatique est utilisée pour faire High-tech dans les films ou les livres. Le problème, c’est que généralement c’est du grand n’importe quoi.

J’ai encore pu le constater en lisant le roman Anges & démons de Dan Brown, auteur connu pour avoir écrit Da Vinci Code.

On peut lire page 34 :

Langdon ralentit pour lire l’inscription au moment où ils passaient.

Prix de l’Ars Electronica
Pour l’innovation culturelle à l’ère numérique
Décerné à Tim Berners Lee et au CERN
Pour l’invention de l’internet

[…]Langdon avait toujours considéré Internet comme une invention américaine.[…]
– Internet a commencé ici [au CERN], reprit kohler

Bien entendu, ceci est faux. L’auteur confond allègrement Internet et Web. S’il est exact que Tim Berners-Lee a reçu le prix Ars Electronica en 1995, c’était pour l’invention de l’hypertexte et non de l’Internet.

D’ailleurs Tim Berners-Lee lui-même, le précise sur son site personnel.

J’ai lu Da Vinci Code cet été et j’ai beaucoup aimé mais d’un coup je me demande si ce livre n’est pas bourré des mêmes approximations que je n’aurait pas relevé, ne connaissant rien au domaine.

Ce contenu a été publié dans Nimportenawak. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Roman et approximations

  1. Bix dit :

    Sans vouloir te décevoir, Da Vinci Code est effectivement bourré d’approximations et de fautes, comme des étages rajoutés à une église, un plafond modifié en Écosse, le Prieuré de Sion vieilli de 500 ans alors que ça n’existe que depuis les années 1950… La liste est longue. 🙂

  2. Crimson dit :

    Salut,
    Je n’ai pas lu da vinci code, mais j’ai vu un reportage, qui parle justement de ces approximations. Au niveau historique, geographique et religieux il y a de nombreuses incoherences, il melange les croyances et fait aussi quelques anachronismes. (je vais pas faire la liste…)

    Le livre a enormement marché, il y a eu de nombreux debats, des "scandales" d’autres livres ont été ecrit à propos de da vinci code et tout ça juste parce que Dan Brown presente les choses dans da vinci code comme etant vraies (meme si il s’en defend). Faut pas oublier que c’est un roman…

    On m’a dit que ange et demons a été ecrit avant da vinci code et c’est parait il le "brouillon" de da vinci code…

  3. JMF dit :

    Crimson> On m’a dit que ange et demons a été ecrit avant da vinci code et c’est parait il le "brouillon" de da vinci code…

    C’est un aspect très décevant de ce livre quand on a déjà lu Da Vinci code. On a l’impression de lire le même roman mais avec quelques éléments qui changent. (Un meurtre énigmatique pour lequel on appelle Robert Langdon, une jeune fille proche de la victime qui va accompagner Langdon dans son enquête, un personnage antipathique qui intervient dans l’enquête et dont on ne sait s’il est avec ou contre Langdon, une société secrête ennemie du Vatican, un tueur dirigé par un personnage mystérieux, le prénom Leonardo qui est omni présent etc.)

    Alors, bien sûr, il s’agit d’un roman mais quand l’auteur situe l’histoire dans des lieux existants, fait intervenir des personnages existants ou ayant existés et annonce au début du livre que tout est vrai, la déception est grande quand on s’aperçoit que ce n’est pas le cas.

  4. pascaltje dit :

    en même temps, il faut prendre les romans pour ce qu’ils sont: des romans!

Les commentaires sont fermés.