Hypocrisie policière

Entendu au JT de France 2 ce midi par un responsable de la Police à propos d’une voiture banalisée équipée d’un radar.

Avec ce véhicule, dès qu’on est dans la circulation les gens voient le radar sur la plage arrière et ils font attention.

Quel bel exemple d’hypocrisie caractérisée. S’ils voulaient vraiment faire de la prévention, ils utiliseraient un véhicule habituel afin d’être visible de plus loin. L’intérêt des véhicules banalisés est précisément de n’être repérable que quand l’infraction a déjà été constatée.

Pour éviter une nouvelle vindicte de la part de certains qui sont incapables de comprendre ce qu’ils lisent, je précise que je ne condamne pas l’usage des véhicules banalisés, bien au contraire. C’est l’attitude hypocrite du gouvernement sur le sujet qui m’exaspère.

Ce contenu a été publié dans Nimportenawak. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Hypocrisie policière

  1. Merlin dit :

    Je crois plutôt qu’ils espèrent que les automobilistes vont se méfier de toutes les autres voitures "banales" en imaginant des radars partout. Ainsi chacun restera dans les limitations de vitesse tout le temps au lieu de chercher les voitures de police.

    Enfin, je dis ça mais je n’y crois pas trop puisque de toute façon, les jumelles-laser sont impossible à repérer donc on devrait toujours faire attention. Ce qui ne semble pas le cas.

  2. JMF dit :

    Merlin> Je ne t’attaque pas personnellement, mais je reprend tes propos car ils sont malheureusement symptômatiques de la mentalité Française.

    C’est quand même triste que la chose à laquelle la plupart de nos concitoyens font attention n’est pas la circulation mais les éventuels policiers.

    Cela prouve bien que les Hommes sont idiots. Ils ont peur de la sanctions alors là même que celle-ci n’est là que pour leur éviter de se mettre en danger par leur bétîse. Le vrai risque ce n’est pas l’amende mais l’accident.

  3. Piou2fois dit :

    JMF à propos de Merlin > ça tombe bien il est belge 🙂 (coucou Merlin)
    Oui moi ce qui me fait rire à propos de la prévention routière et des amendes encourus, c’est qu’on nous protège contre nous même. Explication :
    Obligation de porter le casque en moto, ca n’engage que nous, notre vie, pas celle des autres, et pourtant on peut nous faire payer notre "connerie".
    Obligation de porter la ceinture de sécurité, excepté quand on est pas seul, où donc le passager arrière peut tuer celui de devant, ça n’engage que nous, notre vie, pas celle des autres (je me repète la non ?)
    En gros on est un pays d’assisté de la connerie, si demain on révoque ces lois, tous les motards seront sans casques et les automobilistes sans ceinture, alors que c’est pour leur propre bien.
    Pour moi les radars c’est la même idée, sauf que la plupart du temps ils sont placés à des endroits pas réellement dangereux en cas d’excés de vitesse (mais c’est à débattre bien sûr).
    La connerie des gens je la vois tous les soirs, quand pour pas perdre de temps, les abrutis d’automobilistes lillois roulent sur les zébra entre deux voies d’insertion pour rentrer plus vite chez eux, et celà à 80km/h alors que tout le monde est en arrêt. Mais il suffit qu’un motard de la police soit dans les parages et hop tout rentre dans l’ordre et le trafic redevient fluide (bah oui on se gène moins comme ça)
    Enfin, vivement qu’un scientifique invente un système de téléportation "energize" (startrek quand tu nous tiens), enfin je me doute que les gens se taperait encore dessus pour gagner 1 nanoseconde pour arriver plus vite pour regarder Arthur dans ses emissions de merde (ça marche aussi avec la star ac’)

  4. Tetert dit :

    JMF > Je vais modérer un peu tes propos. Dans l’Eure, là où je vais travailler tous les jours, il y a régulièrement sur mon parcours une mégane break vert pastel. Celle ci contient un radar.

    Je te garantis qu’on la repère d’aussi loin qu’une voiture de police 🙂

  5. zeugme dit :

    Néanmoins si ça met un peu de méfiance dans la tête des chauffards effrénés, c’est toujours ça de prit. Et si ça ne fonctionne pas, ça fait au moins un peu d’argent dans les caisses de l’état.

  6. quovadis dit :

    Récemment verbalisée par la gendarmerie mobile pour une "infraction idiote". Le discours du gendarme verbalisant m’a laissé un gout amer dans le sens que le seul objectif à ce moment là était clairement de faire du "chiffre d’affaire" et donc les gendarmes se transforment en auxiliaires du trésor public afin de renflouer les caisses de l’état. Pour se faire on met le citoyen au service du code de la route et non l’inverse. Le cas échéant je n’avais pas "marqué un stop" mais simplement ralenti à ~5km/h, étant la bonne visibilité et l’absence totale de trafic, je me suis engagé sur l’autre route pour être interpellé un peu plus loin "dénoncé par un gendarme posté en civil". Cette infraction, selon le gendarme verbalisant, valait 135 Euros et 4 points du permis. N’acceptant pas de reconnaitre l’infraction vu les circonstances et indiquant d’être prêt d’aller en justice pour, entre autre, dénoncer cette méthode pour le moins douteuse. Le gendarme m’a proposé un marché "Quelle Honte" j’ai accepté et finalement payé 22 euros sans perte de points. Mais dans quel pays vivons nous? La sécurité d’accord mais la chasse au chiffre NON.

Les commentaires sont fermés.