Leçon de business divin

Il était une fois une société bien établie, au discours bien rôdé dont les clients lui étaient fidèles depuis des générations. Il faut dire que le choix du premier VRP avait été judicieux et que le manque de concurrence, enfin de concurrence vivante après les nombreuses campagnes marketing, avait fini d’asseoir son marché.

Le problème est que les CGV actuelles entrainent la mort d’un nombre croissant de clients. Sur un marché hyper concurrentiel, prenant conscience qu’un client mort (s’il n’est pas ressucité) est un client de moins doublé d’une mauvaise publicité, la société envisage d’assouplir ses CGV sur le point posant problème.

Que les actionnaires se rassurent toutefois. S’il cherche à en moderniser l’image, le nouveau PDG garde bien à l’esprit les valeurs qui ont fait le succès de la société.

Ce contenu a été publié dans Nimportenawak. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Leçon de business divin

  1. ALX dit :

    Excellent !
    Mais malheureusement réel

  2. willy dit :

    😀
    juste le premier lien qui ne fonctionne pas chez moi, il renvoie sur ton blog 😉 (un petit "" qui manque ? 😉

  3. NiKo dit :

    Gaffe aux OPA agressives des plateformes offshore : fr.wikipedia.org/wiki/Tal…

  4. W!ll dit :

    y’a un rapport avec les business angel ?

Les commentaires sont fermés.