De l’art de noyer le poisson

Yahoo rapporte que « Le président Jacques Chirac demande le lancement, « dans les mois qui viennent », d’un « plan d’action global » pour lutter contre les dépendances au tabac, à l’alcool ou au cannabis. » Vous pariez combien que l’interdiction de la vente de tabac ne fera pas partie des mesures annoncées ?

N’importe quel autre produit en vente qui tuerait 50% de ses consommateurs serait immédiatement retiré du marché. Pourtant cela fait des décennies que le tabac tue 60 000 personnes chaque année. Les transports routiers dont on nous rabat les oreilles à longueur de temps ne tuent pour leur part que 7 000 personnes par an.

Il est vrai que lutter contre l’insécurité routière ne réduit en rien les revenus de l’Etat dans le domaine. Faut-il en conclure que le gouvernement préfère la manne financière que rapportent les taxes sur le tabac à la santé de ses concitoyens.

Ce contenu a été publié dans Nimportenawak. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à De l’art de noyer le poisson

Les commentaires sont fermés.