Aveux masqués ?

Alors que l’affaire ClearStream n’en fini plus de ridiculiser nos dirigeants, Jean-Louis Gergorin s’est défendu d’être le corbeau en déclarant : « Un corbeau est un délateur anonyme de mauvaise foi. En allant voir le juge, je n’étais pas anonyme ». Jolie manière d’avouer qu’il est de mauvaise foi.

Ce contenu a été publié dans Nimportenawak. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Aveux masqués ?

Les commentaires sont fermés.