Récupération de partition

Sur mon PC personnel, j’ai 3 disque-durs. Celui qui héberge Kubuntu est en IDE tandis que les deux autres stockent mes données et sont en SATA. Tout cela fonctionnait très bien jusqu’à une panne de courant. Au redémarrage l’un des deux disques SATA refusait obstinément de monter. J’obtenais le message d’erreur suivant :

Bad FS or bad options or bad superblock

Dans un premier temps j’ai crains un problème matériel mais l’analyse du disque avec l’excellent, mais spartiate, testdisk m’a rassuré car il voyait la partition et surtout il pouvait lister les répertoires. Le système de fichier était le bon tout comme les options car elles n’avaient pas changé depuis des semaines et cela fonctionnait auparavant.

Il restait donc le problème du superblock. Ne sachant pas comment gérer la chose, je me suis tourné vers les forums d’aide d’Ubuntu-fr où l’on m’a indiqué la commande à utiliser :

e2fsck -y

Enfin, j’ai modifié le type de système de fichiers pour du ext3 qui gère la journalisation contrairement à ext2. Cela permet de minimiser les pertes de données en cas d’arrêt brutal du système (plantage, coupure de courant,etc.) et de rendre la récupération plus rapide car il n’y a pas besoin d’analyser tout le disque.

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Récupération de partition

  1. Le reiserfs c’est intéressant aussi si c’est pas un portable (sinon il me semble que les accès fréquents aux disques entraînent un perte d’autonomie non négligeable… déjà que, bref, pas de troll :).

  2. YoGi dit :

    j’ai modifier => modifié 😉

  3. Greg dit :

    Naaaaaaaaaan, me dit pas que TOI, tu n’utilisais pas de système de fichiers journalisés !!! Est-ce que tu avais une raison de préférer l’ext2 à l’ext3 au moment où tu as partitionné tes disques ?

    Pour ma part, la seule raison qui m’a fait préférer l’ext2, c’est pour des veillies bécanes, comme mon portable Toshiba Satellite 220CS (Pentium 133, 80Mo de RAM, 1.4Go de disque) histoire d’éviter de bouffer trop de ressources.

  4. JMF dit :

    YoGi> Merci.

    Greg> J’ai encore beaucoup à apprendre concernant Linux. Je ne suis qu’un amateur éclairé dans le domaine. Je maîtrise relativement bien la partie LAMP parce que c’est directement lié à mon domaine mais pour le reste je découvre petit à petit.

    Le choix d’ext2 n’a pas été le mien mais celui de l’installeur de Kubuntu. Ne connaissant pas les implications de tel ou tel système de fichiers, je me suis contenté de suivre ses recommandations.

  5. Greg dit :

    Ah, je comprends … je trouve ça un peu déroutant de la part de Kubuntu de proposer un tel système de fichier par défaut alors que presque toutes les distributions proposent par défaut un système de fichier journalisé. Pour ma part, c’est du ReiserFS qui date de l’époque où une Slackware squattait ma machine.

Les commentaires sont fermés.