Non, je ne vais pas réparer ton ordinateur

Comme toute personne travaillant de près ou de loin avec des ordinateurs, j’ai régulièrement des demandes pour réparer une machine, faire fonctionner une imprimante ou encore pour connaitre la manipulation pour faire telle ou telle chose avec Word ou Excel.

Si j’avoue que je ne suis pas une brute en hardware, que jusqu’à il y a peu je n’avais même pas d’imprimante et que ma mère qui a fait du secrétariat est dix fois meilleure que moi avec un traitement de texte ou un tableur, je passe au mieux pour un type peu serviable et au pire pour un incapable.

Alors, j’ai adopté depuis quelques années une autre approche. J’explique que l’informatique est un domaine très vaste et que ma spécialité n’est pas du tout en rapport avec leur problème.

Comme souvent, j’utilise une analogie pour mieux faire comprendre mes propos. Je compare l’informatique au domaine de la santé et je demande à mon interlocuteur si pour lui une infirmière, un chirurgien cardiaque et un dentiste font le même métier. Généralement ça fait sourire et on ne me redemande plus jamais ce genre de service.

Ce contenu a été publié dans Pensées. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

16 réponses à Non, je ne vais pas réparer ton ordinateur

  1. Akhesa dit :

    L’art et la manière de se débarrasser des enquiquineurs avec élégance. C’est une bonne technique.

  2. Christophe dit :

    Merci pour ce post, ça me permet d’accumuler les excuses (qui veulent dire la même chose) pour ne pas "fix a problem" dont je ne connais pas la solution.

    Mais en vérité, il faut trouver "ze" parade par rapport à tous les autres soucis dont on connait très bien la soluce mais dont on ne veut pas s’occuper parce qu’on est pas payé à aider toute la journée…

  3. NiKo dit :

    Moi j’ai décidé de ne plus dépanner les gens qu’à la condition première qu’ils utilisent un système d’exploitation autre que Windows.

    Car j’estime que je n’ai pas à faire les frais de la gruyérisation constante de ces OS, payants qui plus est et donnant donc droit théoriquement à une assistance technique de la part de l’éditeur.

    Et puis généralement je profite de l’occasion pour refourguer un liveCD d’Ubuntu, ça peut pas faire de mal 🙂

  4. grand-mister dit :

    Et t’as une parade pour les (ultra)débutants qui reposent toujours les même questions ?
    Mon père m’appelle à chaque fois qu’il veut mettre une pièce jointe dans son email 🙁

  5. Sypeth dit :

    Ce qui est marrant… c’est que ca marche pas avec moi! 😉
    Effectivement je pense mieux m’y connaitre que toi en traitement de texte… mais pour le reste… aucune excuse n’empêchera le fait que je ferai toc toc sur MSN! 😉

  6. JMF dit :

    grand-mister> Le problème avec les parents c’est qu’aucun argument n’est recevable.

  7. Piou2fois dit :

    Moi j’ai trouvé une parade ultime :
    Installer Ultra VNC server en service sur le pc de mes parents, j’ai juste à leur expliquer comment me filer l’adresse IP du pc (l’astuce c’est de se connecter sur mon site et je regarde mes logs) et ensuite je prends la main.
    bon ok, il ne faut pas que le problème soit à propos de la connexion.
    Bon par contre j’ai eu l malheur de forcer mes parents à utiliser Open Office, et maintenant j’ai toujours le droit à "comment on fait ça, dans Word c’est plus simple"

  8. Thanh dit :

    Je refuse catégoriquement toute intervention sauf quand c’est le papa qui demande… et aussi la belle famille… et aussi …

  9. Jean dit :

    Assez d’accord avec Niko. Pour le dépannage Windows, qu’ils téléphonent à Bill Gates…

  10. Tetert dit :

    A part une question rapide de ma mere de temps en temps, tout va bien.

    Mais mes beaux parents se sont mis au PC et au net pour pouvoir parler avec leur fille installee a Dublin. Donc va falloir penser au support 🙂

  11. pascal dit :

    L’assistance téléphonique, ça donne:
    _ et ensuite tu redémarres ta freebox

    coupure: le beau père a débranché la box, et il appelait via free parce que c’est gratuit 🙂

    les pires réparations pour moi:
    _ installer les drivers ( imprimante & autres )
    _ installer les internet boxes à distance
    _ désinfecter la machine ( "et à l’avenir, utilise toujours un antivirus et évite les sites p*rn*!" )

  12. Janusz dit :

    Mmmm, bien sympa comme remarque, et tout à fait vrai.

    Pour ma part, je suis le (seul) responsable informatique où je travaille (200 postes informatiques), et il faut bien que cela fonctionne. J’ai une sorte d’obligation morale et contractuelle à répondre aux questions.

    Par contre, depuis peu, j’ai adopté une autre approche ; c’est celle de la délégation. Il y a souvent, autour de nous, d’autres personnes plus qualifiées. Dans ce cas, je leur refile le bébé avec plaisir.

  13. Jean dit :

    @ pascal

    « les pires réparations pour moi:
    _ installer les drivers ( imprimante & autres )
    _ installer les internet boxes à distance
    _ désinfecter la machine ( "et à l’avenir, utilise toujours un antivirus et évite les sites p*rn*!" ) »

    Acheter un Mac et tout cela ne sera plus qu’un mauvais souvenir…

    🙂

  14. Le Dad dit :

    Perso j’utilise une autre technique… je les pulverise a grand coups de lance roquette.
    J’ai jamais vue un tas de cendre revenir me soliciter pour des prb 🙂
    Sinon, plus serieux, je ne repare que si on m’offre a boire 🙂

  15. Mais elle est géniale cette technique, je vais enfin pouvoir me débarrasser de ces problèmes une bonne fois pour toute !
    Depuis quelques mois, je préconise l’achat d’un Mac aussi dès que quelqu’un a un problème. J’en ai déjà converti plusieurs, tu leur montres iPhoto, iMovie et comment tu te connectes à Internet ou à une imprimante sans rien installer ni configurer et là c’est bon 🙂

  16. Greg dit :

    D’accord avec toi Jean-Marc : les parents estiment toujours que l’excuse fournie et bidon, mais il y a un espoir. Ma mère commence à comprendre que quand je lui dis "Prends contact avec le mec de l’assistance ou le mec qui t’a installé ce truc", c’est que je ne suis pas à même de lui retrouver l’information. Le coup du serveur VNC, j’y pense aussi.

    Le problème, c’est que maintenant, c’est le voisin qui s’y met (en mode relou souvent) : outre le fin de venir 3 fois par semaine pour ses mails (10 minutes qui prennent une heure), il veut que je lui partage ma connexion internet et me relance régulièrement pour savoir où ça en est, même quand je lui répète à chaque fois que que je veux bien le faire quand j’aurais du temps libre, mais que je n’en ai pas en ce moment. J’ai bien essayé de monter des machines de récup’ pour un faire un routeur/firewall, mais entre le controlleur de disque de l’un qui déconne ou la carte vidéo intégrée d’un autre qui a laché, c’est folklorique ! 😉

    Maintenant, je bidouille les PC quand il vient pour ses mails. Il voit que c’est pas spécialement simple, donc il risque d’aller voir chez Numéricable ! 😛

Les commentaires sont fermés.