Aperçu de Windows 2017

A mon sens, le monde des systèmes d’exploitation à vocation bureautique vit depuis quelques temps une révolution de fond qui va bien au-delà de la guerre entre Windows et Mac. Le premier est depuis 20 ans le leader incontesté du marché suivi de très loin par le second lui-même dans la ligne de mire de l’outsider Linux.

Pourtant, et malgré un quasi-monopole, je pense que le modèle de fonctionnement de Windows est voué à changer si la firme américaine ne veux pas reproduire le fiasco de Vista. Son nouveau système d’exploitation arrivera théoriquement à la fin 2006 alors qu’il était initialement prévu pour octobre 2003.

Ce retard aurait pu être dû à une amélioration des fonctionnalités mais il n’en ait rien. Au contraire, nombre des nouveautés annoncées avec tambours et trompettes ne seront pas livrés avec cette version de Windows. Tout du moins pas dans la version initiale. Ainsi, WinFS le système de fichier virtuel, Windows PowerShell un shell enfin digne de ce nom, PC-to-PC Sync une méthode synchronisation de répertoires via une technologie peer-to-peer, ont été repoussés à une date indéterminée.

Quand on regarde les nouveautés présentes dans Vista, il est flagrant que le monde Unix a eu une grande influence sur cette nouvelle version de Windows. On retrouve notamment la gestion avancée des droits, un shell enfin utilisable, des interfaces graphiques interchangeables qui repose sur un socle technique pour les fonctionnalités de bas niveau. Les mauvaises langues pourraient presque qualifier Vista d’Unix avec 35 ans de retard.

Si l’on va un peu plus loin que ce constat, ne peut-on pas imaginer qu’un jour Microsoft décide de laisser son orgueil de côté et se concentre sur ce qui le démarque de ses compétiteurs, c’est à dire l’interface graphique. Windows est un système d’exploitation qui a bien des défauts mais, reconnaissons-le, il est dans l’ensemble aisé à prendre en main pour une utilisation bureautique. Alors pourquoi continuellement mettre des crédits pour copier Unix sur les parties qui ne sont pas directement le coeur des qualités de Windows ?

Pourquoi ne pas plutôt se baser sur une distribution Unix (ou Linux ou BSD) bien établie et positionner Windows sur le marché des envrionnements de bureau au même titre que Gnome ou KDE ? Cela peut paraître idiot au premier abord mais n’est-ce pas ce qu’a fait Apple avec Mac OS X qui est basé sur le BSD Darwin ?

Les avantages pour Microsoft ? Montrer (enfin) une bonne volonté envers le monde Unix, mutualiser les coûts de développements sur les aspects annexes, se concentrer sur son coeur de métier, ne pas renouveller le fiasco de Vista (avec les problèmes d’image et financiers que cela suppose).

Pour les utilisateurs l’avantage est évident. Ils pourraient profiter du meilleur des deux mondes car si KDE et Gnome s’améliorent à chaque version on est encore loin de pouvoir les mettre entre toutes les mains il faut bien le reconnaître. Par ailleurs, cela obligerait les fabricants de périphériques de fournir des pilotes pour Unix ce qui est trop rarement le cas.

Ce contenu a été publié dans Pensées. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Aperçu de Windows 2017

  1. Splitsch dit :

    Salut!
    Je viens de lire ce billet avec intérêt…
    Il n’est pas dénué de sens…
    A titre d’exemple, je viens de tester Office 2007…Et il n’y a rien à faire, l’interface est belle 🙂 Enfin, il faut aimer, quoi, mais je veux dire: fini les "bete" menus: toutes les fonctionnalités sont regroupées par "bulles"…Enfin, je trouvais ça bien fichu 🙂
    Ceci dit, je ne suis pas sur que les gens achèteraient l’interface de windows…Car si j’ai le choix entre le Gnome gratuti et libre et le Microsoft-DE, payant et fermé, je choisis le premier…Idem pour els sociétés qui doivent réduire les cout de production!
    De plus, il serait intéressant de voir où windows fait le plus gros de son chiffre: les OS pour particuliers, les OS pour firmes, les logiciels (Office,…)
    Pour voir si abandonner telle ou telle parti serait intéressante pour elle…

    Voila mes 2 cents 😉

    Aplus!

Les commentaires sont fermés.