Grossesse à rallonge

Associated Press a publié hier une nouvelle relayée par Yahoo concernant le rejet au Chili d’une loi permettant l’avortement si la vie de la mère est en danger.

Le sujet est grave et la décision du parlement Chilien plus que discutable mais ce qui m’a surtout interpellé c’est le détail qui est donné sur la proposition rejetée :

Le texte prévoyait d’autoriser l’avortement thérapeutique jusqu’au 12e mois de grossesse, comme c’était le cas jusqu’à la fin des années 1980.

Comment un journaliste peut-il écrire une telle énormité et les relecteurs, tant est qu’ils existent, la laisser passer ?

Via Embruns

Ce contenu a été publié dans Nimportenawak. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.