Malheureuse coïncidence

Le hasard est parfois ironique : alors que je dénonçais samedi l’hypocrisie de nos dirigeants en matière de sécurité routière, je me suis fait flasher ce matin pour la première fois en 13 ans de conduite.

Il était 9h40, je roulais à un peu plus de 120 Km/h sur une autoroute dégagée par temps clair. Vous allez me demander comment j’ai pu me faire flasher à 120 Km/h sur une autoroute. La réponse est toute simple : à Lille et ses environs peu d’autoroutes sont limitées à 130 Km/h. La plupart sont à 110 ou 90 voire 70 à certains endroits. Cela n’a aucun sens et n’est respecté par personne mais cela permet de faire fonctionner à plein régime les radars automatiques mobiles dont Lille est la ville pionnière en France.

Mise à jour :

J’ai reçu l’amende. La vitesse retenue est de 110 Km/h mais il est dit que le tronçon est limité à 90 soit un dépassement de la vitesse autorisée de 20 Km/h. Je suis assez surpris car je pensais rouler plus vite que cela, entre 120 et 125 Km/h, et surtout je croyais ce tronçon limité à 110 Km/h.

J’ai 15 jours pour payer alors je crois que je vais aller vérifier la signalisation.

Ce contenu a été publié dans Personnel. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Malheureuse coïncidence

Les commentaires sont fermés.