Décryptage d’une arnaque

Avec ma douce, nous cherchons à acheter une maison depuis le mois de mars. Très tôt nous nous sommes renseignés sur les prêts car c’est notre premier achat. Nous voulions à la fois savoir comment cela fonctionne mais également estimer notre budget. Il nous a été dit par plusieurs personnes que les taux se stabilisaient et qu’ils ne bougeraient plus avant la fin de l’année.

Entre temps, le candidat Nicolas Sarkozy annonce un crédit d’impôt pour les primo accédant à la propriété de leur résidence principale. Nous sommes directement concernés et suivons donc de près cette réforme. Le 1er juin, nous négocions un taux de 4,20% avec ma banque.

Quelques jours plus tard, nous nous décidons pour une jolie maison située à Wattignies, petite ville située au sud de Lille. Le compromis de vente est signé et nous retournons donc voir les banques afin de continuer les négociations pour le prêt.

C’est alors que nous avons la surprise de découvrir de la Banque Centrale Européenne a décidé d’augmenter les taux directeurs, les portant à leur plus haute valeur depuis 6 ans. Cela a pour conséquence directe d’augmenter le taux de notre crédit. Ma banque me propose aujourd’hui 4,65% soit 0,45 point de plus en 3 semaines !

Le crédit d’impôt ayant été élargit à tous les emprunts en cours, il a été limité aux 5 premières années pour ne pas coûter trop cher. Nous pouvons donc prétendre à environ 4 000 € de déduction d’impôt. Seulement, la hausse du taux nous fait « perdre » 14 000 € soit une augmentation nette du coût de notre emprunt de 10 000 €.

Je ne sais pas si c’était un arrangement entre notre président et les banques ou si Jean-Claude Trichet, a profité de l’aubaine à sa seule initiative mais je trouve cela scandaleux. Les seuls qui auront donc gagné dans cette affaire seront ceux qui auront contracté un emprunt avant l’annonce de cette mesure. Un comble !

Ce contenu a été publié dans Humeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Décryptage d’une arnaque

  1. UgzY dit :

    Si je ne m’abuse cette mesure a été prise pour freiner l’inflation de l’euro face au dollar, non?
    Dans tous les cas on a une facheuse tendance à ne pas prendre l’argent où il est et à ne pas le donner où il faut…
    10 000€ de plus c’est énorme quand même, sympa la BCE!
    Quand un ‘devis’ pour un prêt bancaire, il n’ya pas cette période de surété d’environ 3 semaines pendant laquelle tu peux accepter la proposition au prix stipulé dans le devis?

  2. Seza dit :

    Je pense qu’il s’agit plutot de ta seconde pensée. Ils ont du profité du fait qu’une aide à l’achat allait augmenter le flux d’acheter et donc en profiter pour augmenter les taux. C’est un phénomène assez classique, en période de crise boursière les taux baisse mais l’immobilier augmente toujours et en période après crise les aide tombe et les taux remontent. Les seuls gagnant reste les banques et toujorus les banques.

    On pourrait reprocher à M. Sarkozy et ses spécialiste surtout de ne pas avoir anticipé cette vague (ou de l’avoir volontairement laissé venir).

    Un collègue à acheté sa maison il y a deux semaine. Son banquier avait eu l’honnêté de lui dire que les taux aller augmenter très vite. Quand il l’a consulté il avait le droit à 4.20% et à pu acheté assez vite à 4.40 %.

    Je me demande si mon PEL me garantirai un taux plus faible …

    PS : la déduction d’impots n’est pas sur 5 ans ?

  3. Perrich dit :

    Pour ma part, j’ai acheté il y a 3 ans. Les taux, c’est du n’importe quoi => à la tete du client.
    Le taux est aussi une composante mais pas la plus importante… Regarde du coté des frais que tu dois payer maintenant (frais de dossier, garanties), de ton assurance etc. Tu peux avoir un taux inférieur de 0.10 mais ensuite avoir des tonnes de choses à payer dès le début.
    Il y a 3 ans, j’ai fait le tour de 5-6 banques et tout était plus ou moins different. Le pire étant ma banque ainsi que celle de mon amie, elle faisait les pires taux (normal, ils n’ont a priori pas de nouveaux clients à conquerir…). Après chaque banque tu dis que si tu trouves mieux ailleurs alors ils pourront peut etre s’aligner ou alors que ton dossier va passer en commission afin de te faire un taux super bien… Bizarrement ca prend plein de temps et ils ne veulent pas (ou difficilement) te faire un taux correct au premier coup… A coté de cela, tu as des courtiers qui te proposent très rapidement un taux souvent interressant. Le pire étant que la banque rémunère ces courtiers mais qu’elle ne veux pas te faire de "reduction"…

    As-tu regardé sur http://www.meilleurtaux.com/, http://www.groupeconseilfinancem... http://www.cafpi.fr/ ?

  4. JMF dit :

    UgzY> Une simulation n’engage la banque à rien. C’est la proposition de prêt qui fonctionne comme tu le décris et je n’avais pas de proposition car je n’avais pas signé de compromis.

    Seza> Oui, la déduction d’impôts est uniquement sur 5 ans comme je l’indique dans le billet.

    Perrich> On a tenté les 2 approches (banque en direct et via un courtier) et en effet les meilleurs taux ont été négociés par un courtier.

    Le pire a été ma propre banque qui m’a proposé nettement mieux en passant par un courtier que ce qu’elle me proposait avant et qui m’a dit après que je lui ai fait part de ma surprise : "vu que vous êtes déjà client, je peux vous faire le même taux en direct" !

  5. Daniel dit :

    Il suffit de lire un peu la presse pour savoir que la BCE avait l’intention et continuera encore d’augmenter les taux. Qu’ils allaient augmenter n’était un secret pour personne. Dans l’article que tu lies : "Depuis plusieurs semaines, le président de l’institut d’émission, Jean-Claude Trichet, avait laissé entendre qu’un resserrement des conditions de crédit aurait lieu avant l’été."

    La seule chose qu’on peut dire c’est que la personne qui t’a renseigné parlait de choses qu’elles ne connaissait pas. Il n’y a là strictement aucun complot !

  6. michel v dit :

    En même temps, autant là ce sont les taux qui augmentent, autant ça aurait pu être les prix de l’immobilier eux-mêmes.
    C’était un peu naïf de s’attendre à un quelconque avantage du crédit d’impôts…
    (Je me souviens de ma douce qui se levait presque d’étonnement devant la mesure en remarquant "mais mais, ça va faire regonfler les prix de l’immobilier !")

  7. Piou2fois dit :

    Perso j’ai eu un prêt de 140000€ à 4.01% sur 25ans en avril de cette année. Une collègue a réussi à avoir la semaine dernière 4.17% sur 25ans.
    Par contre nous sommes tous les deux passé par un organisme appelé "SOLENDI" qui dépend en fait de l’organisation pour les prêts employeur de notre société.
    Attention : le taux brut ne veut rien dire, faire surtout très attention au taux d’assurance qui peut être monstrueux (ma collègue en question vient de changer d’avis sur sa banque à cause de ça, le taux brute était plus bas mais le taux d’assurance tellement élevé qu’elle a choisi un taux brut plus fort mais une assurance plus faible dans une autre banque…)
    Le plus drole quand je suis allé voir des banquiers (conseillers) c’est au crédit à bricole ou le mec cliquait sur la flêche du bas du taux et qui me disait "bah vous voyez, l’ordinateur il veut pas descendre plus bas que 4.25%" et deux jours plus tard SOLENDI me négocié dans la même banque 4.10% 🙂 Je lui conseille de changer d’ordinateur ?

  8. Gaëtan dit :

    hello

    j’appuie Daniel sur ce point, tu as été mal renseigné sur les hausses de taux prévues par la BCE…

Les commentaires sont fermés.