Windows XP : Super programme ?

Le livre informatique destinés au grand public sont souvent très approximatifs à cause des raccourcis nécessaires à la vulgarisation du propos. Voici un petit exemple récemment trouvé à la FNAC :

L’ironie est que visiblement la mise en page de ce livre s’est faite sur Mac :

Ce contenu a été publié dans Nimportenawak. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Windows XP : Super programme ?

  1. cedsib dit :

    si on reste dans l’aspect "vulgarisation", ça me parait pas incohérent.
    à mon avis, "super" est à prendre dans le sens étimologique, c’est à dire "supérieur à"… et c’est un peu le cas… (bon, OK, c’est vraiment de la vulgarisation, mais ça ne me parait pas dénué de sens).

  2. Chasseur de connards dit :

    Encore un connard qui critique Microsoft parceque c’est ‘in’. Franchement, pitoyable.

  3. Jean dit :

    Tiens… un troll… en plus il ne sait pas lire…

  4. JMF dit :

    Chasseur de connards> Merci de modérer tes propos. Il n’y aura pas de seconde sommation.

  5. Christophe dit :

    C’est "in" de critiquer Microsoft ? Depuis plus de 20 ans ?
    Les modes durent plus longtemps que je croyais alors…

  6. Jean dit :

    Curieux que certains prennent ce billet pour une critique de Windows alors qu’il déplore simplement la rédaction approximative et ambiguë d’un ouvrage de vulgarisation. Il faut croire qu’ils prennent au mot ce paragraphe mal rédigé et qu’au lieu de comprendre que le système d’exploitation Windows XP opère à un niveau supérieur aux autres applications du PC afin d’assurer « la bonne collaboration entre programmes et matériels… », ils comprennent : « Windows XP est un programme épatant ». Certes le texte est très mal écrit et c’est là l’objet de cet article de blog mais d’aucuns ne savent pas lire.

  7. MADmac dit :

    Bonjour,

    Je tiens à préciser que "MADmac" (marque déposée) est le nom de l’entreprise qui a fait la mise en page du livre.
    Nous ne sommes pas "auteur", juste "metteur en page". Notre travail consiste à agencer les textes et les images afin de produire une maquette qui soit visuellement agréable à lire et dont le fichier est conforme aux impératifs technique de l’impression.
    Si dans les faits il s’avère qu’effectivement nous préférons travailler sur Mac (d’où le nom MADmac), dans l’absolu, nous aurions tout aussi bien pu produire ces fichiers sur PC.

    Le titre de cet ouvrage indique qu’il appartient à la collection "Facile".
    C’est donc bien un ouvrage de vulgarisation.
    Le "super" n’est donc pas à prendre au sens de "génial" mais, comme l’indique cedsib, il faut l’interprêter au sens de programme supérieur, programme de premier niveau.

Les commentaires sont fermés.