Multiplication des erreurs

Si l’on en croit Associated Press, Luc Chatel, secrétaire d’État chargé de l’Industrie et de la Consommation auprès de la ministre de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi, a indiqué que « l’activité présidentielle a augmenté de 300% » depuis un an. Plus loin, on apprend que le nombre de collaborateurs a été revu à la hausse pour faire « face à une activité qui a été multipliée par trois ».

C’est assez gênant pour un secrétaire d’État attaché à la ministre de l’Économie de faire une erreur digne d’un collégien. Une augmentation de 100% correspond à une multiplication par 2. Une augmentation de 300% correspond donc à une multiplication par 4 et non par 3

Puisque je parle de ce sujet, j’attire votre attention sur une erreur qui m’horripile et que la plupart des hommes politiques et des journalistes font : la confusion entre pourcentage et points. Dire qu’un pourcentage qui passe de 10% à 12% augmente de 2% est une erreur. Il augmente de 20%, 10 + (10 x 20 / 100), ou de 2 points, 12 – 10.

Ce contenu a été publié dans Nimportenawak. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Multiplication des erreurs

  1. YoGi dit :

    Jean-marc, arrête de faire ton Jean-marc. 😀

  2. J’aurai aimé commenter le long texte, mais il peut se résumer en cinq mots, surtout en ce qui concerne l’erreur pourcentage/point: Ça me fait mal aussi.

  3. Sypeth dit :

    @Yogi: Pas mieux! 😉

    Je me souviens de mes cours de stats et d’eco et j’avoue m’enerver chaque fois que j’entends quelqu’un confondre % et points!

  4. AAAA dit :

    Je suis pas une pro du calcul, mais si une augmentation de 100% correspond à une multiplication par 2. Une augmentation de 300% correspond donc à une multiplication par 6 et non par 4 ( qui correspondrait à 200%)

  5. JMF dit :

    AAAA> En effet, tu n’es pas une pro du calcul. 😉

    Regarde le lien vers Wikipedia pour l’explication.

Les commentaires sont fermés.