Un PHPCamp bien vide

Aujourd’hui a eu lieu le second PHPCamp français. J’ai pris mon train de bonne heure et suis arrivé un peu en avance à La Cantine.

L’heure dite arrive et nous ne sommes qu’une poignée. Sur le coup on ne s’alerte pas car l’an passé les gens sont arrivés au compte-goute jusqu’à 11h.

Vers midi voyant que nous n’étions pas beaucoup plus nous avons commencé à sérieusement nous demander pourquoi les autres personnes attendues n’étaient toujours pas là. Cinquante manquaient à l’appel tout de même.

Nous nous sommes demandés si nous n’étions pas les derniers survivants d’une guerre nucléaire qui aurait débuté quelques minutes plus tôt. Ce qui aurait été vraiment la fin de l’humanité étant donné que nous n’étions que des hommes à ce moment là.

Nous avons profité de notre nombre réduit pour consacrer la matinée au PHP TestFest. L’écriture de tests unitaires pour PHP est finalement pas très compliqué pour un développeur un peu expérimenté. La production de notre petite équipe s’est finalement élevée à un très honorable total de 21 tests unitaires.

L’après-midi a été consacrée au PHPCamp lui-même avec des sessions sur les frameworks, les ORM, les IDE, les SCM, l’intégration continue et SQLite.

Au final, ce PHPCamp laisse une impression en demi-teinte. Les participants étaient intéressants et intéressés mais l’absence de la majorité des inscrits reste un mystère.

Ce contenu a été publié dans PHP. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Un PHPCamp bien vide

  1. Damien dit :

    J’étais inscrit mais n’ai finalement pas pu venir.
    Ce qui a fait que si peu de gens sont venus est peut-être le fait qu’aucun email de rappel n’a été envoyé aux personnes inscrites.

  2. Hugo dit :

    Je pense que ce qui a fait défaut à ce second PHPCamp c’est la date de l’événement. Quelle idée d’organiser le Camp un long weekend ? La plupart des gens, comme moi, sont partis en weekend pour profiter de ces trois jours de repos. Il aurait certainement fallu reporter le camp à la semaine suivante je pense.

  3. Régis dit :

    Les déserteurs sont peut-être à l’OpenHackLondon de Y! (en tout cas Ramus est là bas :)) ou tout simplement en mode off avec ce long week end!

  4. Pour ma part, j’ai reçu le mail de relance la veille et il était pu possible de préciser si on pouvait venir ou pas. Du coup, vu que le nombres de places étaient limité, j’ai pas cherché plus loin. C’est dommage, j’y aurai bien participé.

  5. Damien: Un mail de confirmation a bien été envoyé la veille à 22h mais c’était clairement trop tard.

    Hugo: Le choix de la date était à la fois un pari et le résultat de la difficulté à en trouver une autre.

    despe_ki_roule: Oui c’était possible comme indiqué dans le mail mais vu le moment de l’envoi du mail, c’était inutile.

  6. SiM07 dit :

    C’est vrai qu’on était vraiment pas nombreux.

  7. Gérald dit :

    C’est dommage que cet évènement n’attire pas plus de monde, car de mon coté, j’ai un excellent souvenir du phpCamp de l’an dernier.

    Cette année j’ai du faire l’impasse pour "autre chose de prévu à la date", mais j’aurais été inscrit avec plaisir si mon planning avait été compatible.

  8. j.ducastel dit :

    C’est vrai qu’on n’était pas nombreux, mais ce n’est pas ce qui m’a gêné (au contraire, sans doute).

Les commentaires sont fermés.