Microsoft va contribuer au kernel Linux

Microsoft va contribuer 20 000 lignes de code au kernel Linux pour que celui-ci offre de meilleures performances sur leur technologie de virtualisation Hyper-V.

Au delà du code contribué, ce qui est important c’est ce que cela signifie dans le changement de mentalité chez l’éditeur américain.

Première chose et non des moindres, le code sera bien entendu contribué sous la licence GPL v2, la licence du kernel Linux. C’est un véritable tournant pour la firme de Redmond quand on se souvient de Steve Ballmer déclarait en 2001 au Chicage Sun-Times Linux is a cancer that attaches itself in an intellectual property sense to everything it touches. That’s the way that the license works.

Autre avancée importante, Microsoft accepte de suivre le mode de fonctionnement de l’Open Source. Ainsi, dans le cas où un projet auquel ils souhaitent contribuer possède une forge, sur SourceFourge par exemple, les développeurs de la société l’utiliseront au lieu de simplement mettre à disposition du code sur leurs plate-formes.

Ne nous leurrons pas, Microsoft reste Microsoft mais le changement par rapport à ses positions antérieures est suffisamment important pour qu’on y regarde de plus près.

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.